L’honorable Oscar d’Amours

Juge à la retraite, Cour du Québec
Coordonnateur, région de Montréal, 1988-2000

L’honorable Oscar d’Amours a étudié aux universités d’Ottawa (diplôme en éducation physique 1961), Laval, (B.A. 1964), et de Montréal (M.A. en service social 1966, et  LL.L. 1973).

Admis au Barreau en 1974, il fut chargé de cours en politiques et législation sociales à différentes institutions d’enseignement : CÉGEP de Rimouski (1968 à1970), Université du Québec à Montréal (1972 à 1974), Université de Montréal, École de service social et  Faculté de droit (1978 à 1984).

Il fut chef du contentieux du Centre de services sociaux du Montréal Métropolitain (1975 à 1985) et directeur du service social de Rimouski et de Matane (1966-1970)

Le 24 octobre 1985, il est nommé juge au Tribunal de la jeunesse pour le district de Montréal.  De 1988 à 2000, il assume la coordination de la Cour du Québec pour la région de Montréal.    En plus, d’être assigné (1985 a 2006) à la Chambre de la Jeunesse  il  a siège au Tribunal des professions (1992 à1999) et au Tribunal des droits de la personne (1999 à 2003)

Fondateur des Prix Charles-Coderre pour l’avancement du droit social (1979 à 1998) et co-fondateur des Journées de formation pluridisciplinaire Charles-Coderre (1990-2008); président du Comité sur l’adoption internationale du Barreau du Québec (1980), membre de divers comités du Barreau et du ministère de la Justice sur la protection de la jeunesse .Il est délégué en Belgique et en Angleterre pour l’étude des droits de l’enfant dans le droit de la famille (1978).

Conférencier à maintes reprises en matière  d’adoption et de protection de l’enfant : conférencier-invité à l’Institut Internationale des droits de l’enfant (IDE), Sion, Suisse, sur les systèmes de justice pour les mineurs(1999);  conférencier-invité (2004) par l’Agence intergouvernementale de la francophonie (AIF) et l’Institut international des droits de l’enfant  (IDE) au Séminaire de formation   de magistrats  et autres acteurs en justice pour les mineurs de l’Afrique francophone à Ouagadougou, Burkina Faso, concernant les instruments internationaux sur la justice des mineurs, Il fut  le représentant de l’Association internationale des magistrats de la jeunesse et de la famille (AIMJF) auprès de la Conférence de La Haye de droit international privé concernant le suivi de la mise en œuvre de la Convention de 1993 sur la protection des enfants et la coopération en matière d’adoption internationale (2000 et 2005).

Il est élu membre du conseil d’administration de l’Association internationale des magistrats de la jeunesse et de la famille (AIMJF) (1998 à 2002) à Buenos Aires, Argentine  et réélu  (2002 à 2006) à Melbourne, Australie.  Il est élu vice-président  de l’Association (2006 à 2014) lors du congrès international  tenu à  Belfast, Irlande du Nord.

 

Ce contenu a été mis à jour le 9 juin 2015 à 16 h 21 min.